Les Midinelfes
Les Midinelfes te salue !
Connecte-toi !

Les Midinelfes

Forum des passions et des loisirs
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SIMONE Albin (de la)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Aimez vous Albin de la Simone ?
J'aime pas !
25%
 25% [ 1 ]
Bof
0%
 0% [ 0 ]
M'est égal
25%
 25% [ 1 ]
J'aime bien
25%
 25% [ 1 ]
J'adOOORe !
25%
 25% [ 1 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Nataly
Les Midinelfes c'est toute ma vie !
Les Midinelfes c'est toute ma vie !


Féminin
Nombre de messages : 5775
Age : 45
Localisation : Parempuyre (Gironde-33)
Humeur : On est là pour s'amuser !
Réputation : 7
Date d'inscription : 19/07/2007

Pouvoir du Midinelfes
Race: Elfe
Santé:
50/50  (50/50)
Féérie:
20/50  (20/50)

MessageSujet: SIMONE Albin (de la)   Ven 9 Nov - 15:45

Ben moi j'ai flashé sur ce chanteur dès les premières notes car j'ai accroché la musique, j'aime bien la voix et j'adore le texte.

J'ai changé - Albin de la Simone

J'ai pesé 10 kilos
dont 2 de vélo
en pantalons de velours
et débardeurs éponges

J'ai chaussé du 18
du 28 du 38

J'ai eu les fesses rouges
du talc dans les langes
les cheveux gras et longs
j'ai d'ailleurs été blond

De 0 à 8mois
puis à 15ans

Tu vois j'ai changé j'ai changé j'ai changé
ne t'inquiètes pas

J'ai menti à ma mère
volé de la monnaie
ça je n'ai jamais su me taire
on me l'a reproché
mais au moins à présent
je le sais, je le sais

J'ai eu l'air frénétique
hautain et colérique
ou mou comme une limace
comme un oeuf que l'on casse
J'ai rêvé de judo, haikido

Tu vois j'ai changé, j'ai changé, j'ai changé
ne t'inquiètes pas
Tu vois j'ai changé, j'ai changé, j'ai changé
je peux changer

Puis hier aux aurores
mon âme et puis mon corps
tordus par l'alcool fort
ensuite mal aimé
je ne sais pas pourquoi
pas encore pas encore

Mais tu vois j'ai changé j'ai changé j'ai changé
ne t'inquiètes pas
Tu vois j'ai changé j'ai changé j'ai changé
Je peux changer
tu vois j'ai changé j'ai changé j'ai changé
je peux changer
Je vais changer X2
tu vois

_________________
Nataly


Dernière édition par Nataly le Lun 10 Mar - 2:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midinelfes.freediscussion.net
Nataly
Les Midinelfes c'est toute ma vie !
Les Midinelfes c'est toute ma vie !


Féminin
Nombre de messages : 5775
Age : 45
Localisation : Parempuyre (Gironde-33)
Humeur : On est là pour s'amuser !
Réputation : 7
Date d'inscription : 19/07/2007

Pouvoir du Midinelfes
Race: Elfe
Santé:
50/50  (50/50)
Féérie:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: SIMONE Albin (de la)   Ven 9 Nov - 15:48

D'ailleurs en cherchant plus d'info sur lui, je suis tombée sur cette vidéo, de très mauvaise qualité c'est vrai mais que je suis sûre tu risques d'apprécier Morgane.

Vincent Delerm, Jeanne Cherhal et Albin de la Simone - Les gens qui doutent


Paroles et Musique: Anne Sylvestre 1977
autres interprètes: Vincent Delerm (2007)

J'aime les gens qui doutent
Les gens qui trop écoutent
Leur cœur se balancer
J'aime les gens qui disent
Et qui se contredisent
Et sans se dénoncer

J'aime les gens qui tremblent
Que parfois ils ne semblent
Capables de juger
J'aime les gens qui passent
Moitié dans leurs godasses
Et moitié à côté

J'aime leur petite chanson
Même s'ils passent pour des cons

J'aime ceux qui paniquent
Ceux qui sont pas logiques
Enfin, pas comme il faut,
Ceux qui, avec leurs chaînes,
Pour pas que ça nous gêne
Font un bruit de grelot

Ceux qui n'auront pas honte
De n'être au bout du compte
Que des ratés du cœur
Pour n'avoir pas su dire
"Délivrez-nous du pire
Et gardez le meilleur"

J'aime leur petite chanson
Même s'ils passent pour des cons

J'aime les gens qui n'osent
S'approprier les choses
Encore moins les gens
Ceux qui veulent bien n'être
Qu'une simple fenêtre
Pour les yeux des enfants

Ceux qui sans oriflamme,
Les daltoniens de l'âme,
Ignorent les couleurs
Ceux qui sont assez poires
Pour que jamais l'Histoire
Leur rende les honneurs

J'aime leur petite chanson
Même s'ils passent pour des cons

J'aime les gens qui doutent
Et voudraient qu'on leur foute
La paix de temps en temps
Et qu'on ne les malmène
Jamais quand ils promènent
Leurs automnes au printemps

Qu'on leur dise que l'âme
Fait de plus belles flammes
Que tous ces tristes culs
Et qu'on les remercie
Qu'on leur dise, on leur crie
"Merci d'avoir vécu

Merci pour la tendresse
Et tant pis pour vos fesses
Qui ont fait ce qu'elles ont pu".

_________________
Nataly


Dernière édition par le Mer 30 Jan - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midinelfes.freediscussion.net
Vivoune
Les Midinelfes c'est toute ma vie !
Les Midinelfes c'est toute ma vie !


Féminin
Nombre de messages : 5703
Age : 41
Localisation : Rouen (Seine-Maritime-76)
Humeur : Vive le rire !
Réputation : 5
Date d'inscription : 14/09/2007

Pouvoir du Midinelfes
Race: Fée
Santé:
50/50  (50/50)
Féérie:
21/50  (21/50)

MessageSujet: Re: SIMONE Albin (de la)   Mer 19 Mar - 14:08

Bof ce chanteur et bien moi il me laisse indifférente.

_________________
Vivoune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivoune
Les Midinelfes c'est toute ma vie !
Les Midinelfes c'est toute ma vie !


Féminin
Nombre de messages : 5703
Age : 41
Localisation : Rouen (Seine-Maritime-76)
Humeur : Vive le rire !
Réputation : 5
Date d'inscription : 14/09/2007

Pouvoir du Midinelfes
Race: Fée
Santé:
50/50  (50/50)
Féérie:
21/50  (21/50)

MessageSujet: Re: SIMONE Albin (de la)   Jeu 20 Mar - 14:53

Nataly a écrit:
Ouf ! Enfin un que tu ne me piqueras pas ! LOL

_________________
Vivoune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Ce forum ne peux pas se passer de moi !
Ce forum ne peux pas se passer de moi !


Féminin
Nombre de messages : 602
Age : 30
Humeur : Angoissée !!
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: SIMONE Albin (de la)   Mer 9 Avr - 11:01


C'est en Picardie, à Amiens, que Albin de la Simone voit le jour en décembre 1970. Et c'est aussi à cette région qu'il doit son nom puisque La Simone est tout simplement une rivière de l'Aisne. Avec un père clarinettiste de jazz, le jeune Albin ne peut que tomber dans le grand bain musical dès son plus jeune âge ! Et c'est dans ce style musical - ô combien technique - qu'il commence à faire ses gammes. Elevé aux côtés de sa sœur, il étudie le piano pendant trois ans dans la maison familiale de Montigny sur L'Hallue.
La maman d'Albin de la Simone lui a, quant à elle, transmis très tôt son goût pour les belles choses, notamment l'art et la littérature. Entre deux cours de piano, le garçon dévore l'œuvre de Boris Vian avant de se tourner vers le dessin, au point d'intégrer une école d'art située en Belgique. Il y décroche un diplôme à l'âge de dix-sept ans et met le cap sur Paris. Là, il s'inscrit au Conservatoire, en section "Orchestre et Arrangements", et compte bien y peaufiner son style en côtoyant des chanteurs issus du Studio des Variétés.



C'est ainsi qu'il accompagne Clara Finster pendant six ans alors qu'au départ, cette collaboration n'était prévue pour durer que le temps d'une soixantaine de concerts… A cette époque, Albin n'a qu'un but : devenir musicien de jazz. Et la route lui semble bien longue. C'est en 1998 que Albin de la Simone rencontre Jérôme Goldet, musicien et arrangeur. Ce dernier lui présente divers chanteurs de sa génération comme les deux Matthieu : Chédid (M) et Boogaerts. Ces rencontres agissent comme un véritable déclic pour le jeune Picard. Pourquoi s'entêter à vouloir percer à tout prix dans un milieu fermé alors qu'il y a tant d'autres horizons musicaux à explorer ?
Albin de la Simone se convainc alors de délaisser le jazz au profit d'autres sonorités. Et les premiers contrats ne tardent pas à tomber. La chanteuse Nina Morato est la première à lui faire confiance bientôt suivie par Matthieu Boogaerts, Jean-Louis Aubert, Alain Chamfort, Angélique Kidjo, Adamo, Arthur H… Le Malien Salif Keita l'emmène carrément avec lui lors de sa tournée mondiale. Pianiste de studio ou de scène, arrangeur à ses heures, il engrange dès lors une expérience inestimable. Il va même jusqu'à composer des bandes pour un boys band qui aura son heure de gloire, les 2B3 ! Il n'hésite pas non plus à passer une partie de la nuit en studio et le fruit de son travail interpelle vite ses proches. A commencer par Jipé Nataf, l'ancien leader des Innocents et de quelques uns des artistes déjà cités…




Tous ces collaborateurs lui mettent le pied à l'étrier et Albin de la Simone connaît une première consécration lorsque l'un de ses maîtres à penser, Alain Souchon, l'invite à jouer en première partie de ses concerts en 2003. Des sets acoustiques au cours desquels le jeune homme propose de découvrir des pièces appelées à figurer sur son véritable premier album. L'accueil du public est enthousiaste et l'incite à persévérer. Albin quitte d'ailleurs prématurément Souchon pour finaliser l'enregistrement de cet opus.
C'est le 16 septembre 2003 que paraît ce disque qui porte sobrement le nom de son auteur. Albin de la Simone rend la monnaie de sa pièce à Alain Souchon en l'invitant à chanter avec lui sur un titre. A l'image de ce dernier, qu'il qualifie gentiment de "Dandy de cent ans" dans "Patricia", il nous offre des textes amusants et décalés. Les mélodies sont soignées et dénotent déjà une certaine maturité. Parmi les autres invités, on note la présence d'une Feist qui ose chanter en français ("Elle aime") et de M, curieusement muni d'un banjo pour les besoins de "Ton pommier". Pour que l'ensemble ait de la constance, la réalisation artistique est confiée à Renaud Letang (Souchon, Manu Chao…).



Albin de la Simone reprend alors le chemin de la scène en ouvrant notamment des concerts de Cali puis en participant aux Francofolies de Montréal et à celles de La Rochelle. Nous sommes toujours en 2003 et l'un des temps forts de son récital charentais est son duo avec Jeanne Cherhal sur "Ces mots stupides", l'adaptation d'un morceau de Frank et Nancy Sinatra, déjà popularisé en français par Sacha Distel et remis au goût du jour un an plus tôt par Robbie Williams et Nicole Kidman ("Somethin' Stupid"- sur la bande originale du film "Moulin Rouge"). Une association appelée à trouver un prolongement en studio… C'est en effet l'un des temps forts de son second album intitulé "Je vais changer". Albin de la Simone semble prendre tout le monde à contre-pied avec ce titre à priori annonciateur de changement. Il ne modifie pourtant en rien son stylé décalé et c'est une douzaine de nouvelles chansons qui arrive dans les bacs le 03 mai 2005.
La seule évolution notable réside dans l'apparition, pour le moins remarquée, des guitares, quasiment absentes du précédent album. On note ainsi des sonorités nouvelles chez lui, principalement sur des morceaux comme "Avril 4000", "Demonia" ou "Notre homme". Alors oui ! Comme l'indique la chanson d'ouverture : "J'ai changé"… en bien ! Son public aussi s'est transformé, surtout en s'élargissant. Albin de la Simone se permet en outre une belle reprise de "Elle fréquentait la rue Pigalle", immortalisée par Edith Piaf. Mais que les fans de la première heure se rassurent, le piano n'est pas délaissé pour autant puisque l'album se termine par une vingtaine de minutes réservées à l'instrument fétiche du Picard...



Depuis, Albin de la Simone poursuit son petit bonhomme de chemin et, entre deux concerts, continue de prêter main forte à quelques camarades. On peut ainsi reconnaître son clavier chéri sur la "Caravane" de Raphaël, le très grand succès discographique de l'année 2005. Il joue aussi les pigistes de luxe pour son copain Matthieu Boogaerts ("Michel"), sur le premier album éponyme de Monsieur Clément et accompagne Jipé Nataf dans la compilation "Oh ! Hé ! Hein ! Bon !" en hommage à Nino Ferrer. Il fait également partie des têtes d'affiche des Francofolies de Montréal en juillet de cette même année.
Parmi les autres collaborations notables d'Albin de la Simone dans les années 2000, citons les albums de Myrtille, "Murmures", et de Jipé Nataf, "Plus de sucre", la compilation de Jean Louis Aubert, "Comme on a dit" (le titre inédit "Qu'allons nous leur laisser ?"), ou les dernières productions de Adamo, "Zanzibar" et Alain Chamfort, "Le plaisir".

_________________
"Pour rire vraiment, vous devez pouvoir accepter votre douleur, et en jouer !" Charlie Chaplin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivoune
Les Midinelfes c'est toute ma vie !
Les Midinelfes c'est toute ma vie !


Féminin
Nombre de messages : 5703
Age : 41
Localisation : Rouen (Seine-Maritime-76)
Humeur : Vive le rire !
Réputation : 5
Date d'inscription : 14/09/2007

Pouvoir du Midinelfes
Race: Fée
Santé:
50/50  (50/50)
Féérie:
21/50  (21/50)

MessageSujet: Re: SIMONE Albin (de la)   Jeu 10 Avr - 9:11

Merci Morganne pour sa biographie. :D

_________________
Vivoune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SIMONE Albin (de la)   Aujourd'hui à 19:44

Revenir en haut Aller en bas
 
SIMONE Albin (de la)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Site Simone Ovide Duvalier an otaj...
» Ti-Simone dans quel BORDEL vit-on?
» Léandre Z. Eytan-Marshall (×) Simone Nobili
» Combat 3: Tiffany Toth vs Simone Simons
» Simone Signoret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Midinelfes :: Nos passions :: Chanteurs, chanteuses, groupes-
Sauter vers: